Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 mars 2010 7 28 /03 /mars /2010 18:54

DSC00731.JPGDimanche 28 mars, l'association "La Forme Ronde" tenait son assemblée générale à la Papeterie de Vaux.



Le président Pierre Thibaud dresse le bilan des activités 2009





Cette association est née avec le printemps en 1998, à Payzac, portée par une poignée d'amoureux d'une ancienne papeterie, située sur le ruisseau des Belles Dames, affluent de l'Auvézère et que les ronces commençaient à envahir. La commune de Payzac en avait fait l'acquisition ; elle fut classée monument historique et l'association eut pour but premier la connaissance et la mise en valeur de ce site en envisageant de signer des conventions avec les collectivités publiques concernées par son développement.
Papeteries-Vaux-1.JPG 





Les travaux progressent alors d'année en année....jusqu'à la création d'une résidence  d'artiste...bien évidemment sur le thème du papier (voir article 27 juillet 2009 "Mystères de papier à Vaux")




catc2-5290.JPGcatc2-5300.JPG











La restauration des piles hollandaises et des roues, après maintes difficultés, est achevée... ce sera la surprise lors de votre prochaine visite.

Contact  : 05 53 62 50 06, papeteriedevaux@hotmail.fr, www.tourisme-lanouaille-perigord.com

Cet été, est annoncée une exposition "Papiers brûlés, Cartons collés" de Marie-Noëlle Vishi et Marie-Claire Picollier.

  














Repost 0
Published by catc pays de Lanouaille - dans culture
commenter cet article
9 février 2010 2 09 /02 /février /2010 08:53

En décembre, le Comité d'animation touristique et culturelle du Pays de Lanouaille et la municipalité de Sarrazac avaient prévu une manifestation afin de présenter le tome Aquitaine-Midi-Pyrénées de la collection « Ces villes et villages de France, berceau de l'Amérique Française » édité par la Commission Franco-Québécoise sur les Lieux de Mémoire communs. A l'heure d'une mondialisation qui menace les identités et les enracinements culturels, il est intéressant de se remémorer ce pan de l'histoire, de part et d'autre de l'Océan. La rencontre fut annulée pour cause de neige. La voilà reprogrammée le dimanche 21 février à 15 h 30 à la salle des fêtes.

Véritable dictionnaire, ce livre concerne nombre de nos villages du Périgord Vert et plus particulièrement Sarrazac et ses quatre migrants. Y est évoquée la vie de personnages plus célèbres tel Claude de Pontbriant ou François de Salignac de Fénelon….

L'ouvrage est également à but touristique. Des circuits de la mémoire y sont indiqués, incitant les visiteurs potentiels à découvrir à travers le Périgord ces villages dont les migrants ont parfois emporté le nom sous leurs semelles.

Maurice Teulet, Président de la Commission des Lieux de Mémoire Communs de Périgord Québec, présentera et dédicacera le livre, ainsi que Gisèle Olive, et Christiane Lagarrigue, généalogistes, qui ont beaucoup oeuvré pour sa réalisation. Gisèle nous parlera des pionniers partis de Sarrazac.   Christiane nous racontera les aventures d'un corsaire du XVIIème siècle, Jean Léger de la Grange, originaire d'Abjat en Périgord Vert. Son ancêtre, Pierre Morpain, corsaire lui-même, déclencha chez elle la passion de la recherche. Elle est membre de la société internationale des études Acadiennes. Enfin, notre historien voisin, Pierre Ortega, nous racontera son voyage au Québec lors du 400ème anniversaire. Les organisateurs clôtureront la rencontre en offrant une spécialité québécoise, l'apéritif "caribou", à consommer modérément ! (Voir aussi article du 29 novembre 2009)

Repost 0
Published by catc pays de Lanouaille - dans culture
commenter cet article
14 décembre 2009 1 14 /12 /décembre /2009 08:48


Lors du Concert de Noël, la chorale d'Excideuil, la Clé des chants a prouvé qu'elle avait son fan club à Lanouaille. Devant une salle comble, des chants traditionnels bulgares, polyphonie corse, divers chants de Noël mais aussi parodies de la Vie en rose et autres ...
Une autre satisfaction pour le public fut de pouvoir applaudir pour la première fois la jeune chorale Vanille-Chocolat, impulsée par le Rotary Club d'Excideuil. Avec leurs aînés (berceuse basque, zomina...) ou seuls (Manhattan, Pétrouchka, le coeur des gens...), ils nous ont enchanté et font déjà preuve d'une grande maîtrise...même si parfois on peut être distrait ! Dur, dur la vie de vedette ! 
DSC00291
DSC00283.JPG

Repost 0
Published by catc pays de Lanouaille - dans culture
commenter cet article
29 novembre 2009 7 29 /11 /novembre /2009 15:09

Nous avons déjà eu le plaisir de voir et d'écouter la chorale d'adules d'Excideuil, "La clef des chants" : concerts, cabaret La Rose d'Alexandrie etc....Elle a donné naissance à une jeunette "Vanille-chocolat", composée de 25 enfants de 5 à 13 ans, des communes environnantes, sous la conduite de leur chef de choeur préférée, Marie-Laure Frochot.


Les débuts de ces "choristes" sont prometteurs, pleins de fraîcheur et de dynamisme, ce que nous pourrons vérifier lors du concert de Noël qu'ils vont donner le dimanche 13 décembre en après-midi à la salle des fêtes de Lanouaille.

Le chant choral serait-il en train de gagner du terrain ? Un grand rendez-vous aura lieu au printemps avec 5 jours de stage. Allez vous renseigner sur le blog de Aloha, choeur en fêtelink

Repost 0
Published by catc pays de Lanouaille - dans culture
commenter cet article
29 novembre 2009 7 29 /11 /novembre /2009 14:18

Le livre "Ces villes et villages de France... berceau de l'Amérique française" sera présenté et en vente le dimanche 20 décembre à Sarrazac à 15 h 30, suivi de deux interventions de passionnés de l'histoire de la Nouvelle France. Comme nous l'avons précisé dans un article précédent, il a fait l'objet d'un long travail de recherches par de là l'Océan et l'histoire.








Maurice Teulet, bergeracois, co-président honoraire de l'association Périgord Québec, coordonnateur des Lieux de Mémoire Communs, a dirigé la rédaction de l'exemplaire Aquitaine Midi Pyrénées. Il nous en présentera la genèse. 




















Christiane Lagarrigue, girondine, a conduit des recherches sur son ancêtre Pierre Morpain, originaire de Blaye, corsaire à Port Royal puis capitaine de port à Louisbourg. Cela l'a inspiré et elle a déniché un autre corsaire originaire d'Abjat dont elle nous parlera. Elle est membre de la société internationale des Etudes Acadiennes.














Gisèle Olive est bergeracoise et généalogiste. Elle s'est prise de passion pour les migrants périgourdins. Grâce à sa persévérance, les preuves ont été apportées sur les départs des 4 Sarrazacois au XVIIème et elle est à l'origine de l'apposition des plaques commémoratives sur l'église de Sarrazac.













Pierre Ortega est historien et Jumilhacois. Il se plait à aider ses voisins dans les recherches historiques. Voilà trois ans, par curiosité, il est "tombé" dans l'histoire des migrants. Pour le 400ème anniversaire, en 2008, il est parti au Québec avec Gisèle Olive et Maurice Teulet, dans le cadre du comité de jumelage Saint Alphonse/Creysse.














Tous nous font le plaisir d'intervenir gracieusement et d'apporter leurs connaissances, mettant encore une fois Sarrazac en vedette. Nous prendrons ensuite le verre de l'amitié avec une préparation de circonstance, "un caribou", à consommer avec modération.

Repost 0
Published by catc pays de Lanouaille - dans culture
commenter cet article
7 novembre 2009 6 07 /11 /novembre /2009 17:46

« Ces villes et villages de France…berceau de l’Amérique Française ». Il est enfin paru, ce bouquin de la Commission Franco-Québécoise concernant les migrants d’Aquitaine ! Nous lui pardonnons d’avoir manqué le rendez-vous du 400ème anniversaire de la Fondation du Québec car ce fut un travail colossal que de publier 12 livres régionaux, sous la direction de Janine Giraud-Héraud et Gilbert Pilleul. Nous avons été associés, modestement, à ce travail, Jacqueline Poltorak et Pierre Ortega, auprès de Gisèle Olive et Maurice Teulet, persévérants membres de Périgord Québec.
 

Dans sa préface, André Dorval, coprésident québécois de la Commission, considère que « ces lieux de mémoire communs sont autant d’entrées vers la connaissance, la redécouverte, l’appréciation, le partage et l’imaginaire... A l’heure d’une mondialisation omniprésente qui menace les identités et les enracinements culturels, s’impose plus que jamais la mise en valeur d’un passé à la fois singulier et commun, à travers les repères culturels ou les traces tangibles que le temps a porté jusqu’à nous »…

Pour Pierre André Wiltzer, coprésident français, « l’Histoire se construit à partir d’évènements vécus et transmis. Elle nourrit ensuite la mémoire des générations suivantes et permet aux peuples du monde de s’approprier leur passé comme élément fondamental de leur identité. Ce mécanisme peut s’enrayer... C’est la menace qui plane sur l’histoire de la Nouvelle France»…

Pour nous, lecteurs périgourdins et plus particulièrement du Périgord Vert, nous sommes fiers qu’un peu de terre soit restée collée aux godillots de nos migrants lorsqu’ils ont posé le pied en Nouvelle France. Nous sommes d’autant plus émus lorsque leurs descendants viennent nous rendre visite, comme ce fut le cas en 2007 à Sarrazac ou à Jumilhac.






Fleurent Emery et son fils François, de Montréal, descendants de Thony Emery dit Coderre







Au delà de l'aspect culturel et émotionnel, ces lieux de mémoire sont reliés par une route virtuelle permettant de découvrir architecture rurale et paysages.















Ces plaques  commémoratives sont apposées sur l'église de Sarrazac en 2004 et 2007.










Juillet 2008 : Ecoliers de Saint Thomas (Québec) et de Sarrazac ont apposé une plaque au Coderc de Sarrazac offerte par Fleurent Emery pour le 400ème anniversaire en mémoire de son ancêtre.





Sans attendre, nous allons organiser une présentation de l’ouvrage à Sarrazac. La date apparaîtra dans l'agenda.

 

Repost 0
Published by catc pays de Lanouaille - dans culture
commenter cet article
29 août 2009 6 29 /08 /août /2009 08:53

On aurait pu croiser la route de Maria Josefina Baez à Caracas, Manhattan, Baku ou Londres. C’est dans sa « grange » du Maine à Saint Sulpice d’Excideuil que nous l’avons rencontrée  à quelques jours du concert de jazz qu’elle s’apprête à offrir à son village d’adoption accompagnée du groupe French Connection.

Maria Baez est née en 1961 à Caracas au Vénézuela.  Elle fait des études académiques de peinture et gravure à Rome, Paris, New-York ; elle enseigne et participe à de nombreuses expositions d’art contemporain.

Sa voix naturellement séduisante lui donne l’envie de se produire. C’est dans le jazz qu’elle va s’affirmer, avec les modèles de Dee Dee Bridgewater, Sarah Vaughan, Billie Holiday etc…Son mari, Paul Kirwan, ingénieur irlandais dans les affaires pétrolières lui fera parcourir le monde. Il y a 5 ans, depuis Londres, ils ont envie de poser leurs valises. Lors d’un séjour en Périgord Vert, ils tombent sous le charme d’une belle grange. Ils y font leur nid avec leurs deux enfants, Sofia et Daniel, mettant la main à la pâte : maçonnerie, peintures, jardin etc…Maria réserve une partie de la maison pour un futur atelier.

Mais c’était sans compter sur l’envie permanente de chanter de Maria. Début 2009, elle croise le chemin de cinq musiciens anglais, hollandais et allemands ayant créé le groupe French Connection. Ils se produisent par ci par là pour le plaisir.


Rendez-vous donc le samedi 12 septembre à 21 h à Saint Sulpice d’Excideuil.

Repost 0
Published by catc pays de Lanouaille - dans culture
commenter cet article
19 août 2009 3 19 /08 /août /2009 15:06













Laure CHAZELAS, coordinatrice à la Fédération Régionale Limousin des CIVAM et ADAPA


" L'expérience du "tout prairie" : travailler moins pour   gagner plus".




 

 

 

 

Jean MOTTET et Emmanuelle WAECKERLE, Centre des livres d'Artistes de Saint Yrieix la Perche

"From the English Grass to the American Lawn" ou "De l'herbe anglaise au gazon américain.



 







Claude MURCIA, professeur à l'Université de Paris Diderot- Paris VII


"Un certain usage de l'herbe : le cas Almodovar"














Guy TORTOSA, inspecteur général à la Délégation aux Arts Plastiques du Ministère de la Culture.


"Herbier, journal romain".







"L'HERBE", ce fut aussi des expositions, une sortie botanique, des films en plein air, des pique-nique aromatiques, du théâtre de rue et un concert pour la jeunesse avec les groupes "L'HERBE FOLLE" et "SPLINE ET LA MAUVAISE HERBE".

 

Repost 0
Published by catc pays de Lanouaille - dans culture
commenter cet article
16 août 2009 7 16 /08 /août /2009 15:25


La folle semaine de l'herbe est achevée, laissant assurément un goût de "reviens-y". Nous retiendrons pour l'instant les moments enrichissants passés à écouter les différents intervenants. Des idées vont germer.



 

Michel COLLOT, professeur à l'Université Paris 3 Sorbonne nouvelle
.


"Francis Ponge, la Fabrique du pré".











 

 

Augustin BERQUE, géographe orientaliste, directeur d'études à l'EHESS.


"L'herbe aux cimes de la culture, au Japon"










Philippe ROGER, maître de conférences en cinéma à l'Université Lumière Lyon 2


"L'herbe promise, à propos du film The Grass  













Pierre THIBAUD, président de La Forme Ronde


Vers sur l'herbe ; approche poétique











Jean MOTTET, professeur à l'Université de Paris I Panthéon-Sorbonne


"Filmer sout le vent, aimer et mourir dans l'herbe"










Dominique Louise PELEGRIN, ancien grand reporter, romancière


"Ciel, ma prairie" 
Repost 0
Published by catc pays de Lanouaille - dans culture
commenter cet article
12 août 2009 3 12 /08 /août /2009 08:15

Le Centre des Livres d'artistes de Saint Yrieix La Perche a disposé sur différents sites (Angoisse, Lanouaille, Savignac Lédrier mais aussi Chaleix, Jumilhac, La Coquille, Saint Jory de Chaleix,  Saint paul la Roche et bien sûr Saint Yrieix la Perche) différents ouvrages d'Herman de Vries, Paul Armand Gette, Jean Le Gac, Tacita Dean, Maurizio Nannucci, Jakob Gautel...

Afin de compléter, le CATC a mis en place un pêle mêle (photos, peintures, émaux, collages, herbiers...) dans la salle du conseil de la mairie de Lanouaille.
Cette exposition restera en place jusqu'au 15 septembre.


"Que parfois la Nature, à notre réveil, nous propose
Ce à quoi justement nous étions disposés,
La louange aussitôt s'enfle dans notre gorge."

       La Fabrique du Pré.       Francis Ponge.


Repost 0
Published by catc pays de Lanouaille - dans culture
commenter cet article

Randonner

Parmi les loisirs au Pays de Lanouaille, il en est un ouvert à tous LA RANDONNEE à pied, en VTT et à cheval. Pour ce faire, de nombreux sentiers balisés vous attendent avec les plans correspondants afin de ne pas vous perdre ! Ceux-ci sont disponibles auprès de l'Office de tourisme (05 53 62 17 82)


- Un interlocuteur : la section rando du CATC : "Les Pieds dans l'herbe".

 

- Plan guide Canton de Lanouaille en liaison avec celui d'Excideuil, Hautefort, Jumilhac,Thiviers édités par le Conseil Général et le CDT de la Dordogne.

 

- Sentiers supplémentaires thématiques :

A Lanouaille la Promenade des 3 P , En suivant la Pomme ; A Sarrazac, le Sentier du chevreuil et la Promenade des 3 petits cochons ; Le chemin du Tacot. A Saint-Cyr-les-Champagnes, le Chemin de la Diligence ; A Savignac-Lédrier, les Bruyères du Puy des Ages et la Promenade de la Grange ovalaire (sentier en ligne sur rando.cg24.fr).

Preyssac d'Excideuil, la Boucle du Tacot ; à Saint Médard d'Excideuil, les Balades des Hautes Terres ; à Saint-Sulpice d'Excideuil, le Sentier de la Caraque téléchargeable sur rando.cg24.fr ....

Les sentiers soulignés sont téléchargeables pour GPS sur www.tracegps.com

 

NOUVEAU : 2 circuits "Randoland" conçus comme un jeu de piste avec des énigmes, à destination des enfants. A la papeterie de Vaux à Payzac et à Lanouaille, le tour du village.Voir les conditions avec l'office de tourisme.

Catégories